Master APA-S : Parcours VHMA

Contexte

L’allongement spectaculaire de la durée de vie et le souci du maintien de sa qualité ont ouvert de nombreux domaines de réflexion et d’intervention dans les domaines économique, social ou médical. Les contraintes, parfois fortes, liées à l’environnement urbain et aux transports sont devenues omniprésentes. Aux marges du domaine médical, la prévention de la dépendance est aujourd’hui un enjeu majeur.

Ce Master professionnel trouve son origine dans une conviction : la prévention de la dépendance passe d’abord par la préservation de la mobilité des personnes. Le recours aux activités physiques et cognitives adaptées, l’aménagement de l’espace et des conditions de vie grâce aux nouvelles technologies sont autant d’outils à mettre œuvre pour atteindre cet objectif. Ce sont aussi autant de champs professionnels qui vont s’ouvrir largement.  Une ambition affichée : ” prévenir, préserver et compenser “.

Le Master professionnel VHMA est proposé par l’UFR STAPS des Universités de Paris et Paris-Saclay. Il représente un parcours de la mention STAPS : Activité Physique Adaptée et Santé (APA-S). Ce master peut se faire en alternance/apprentissage en M2 depuis 2011.

Objectifs de la formation

L’ambition du Master “Vieillissement, Handicap : Mouvement et Adaptation ” est de professionnaliser une fonction d’interface entre deux mondes.

L’un est celui des personnes dont la mobilité se trouve réduite ou menacée et de tous les professionnels qui s’en préoccupent à un titre ou à un autre ; le second est celui des créateurs et des promoteurs de solutions. Les connexions entre ces deux mondes sont aujourd’hui nombreuses mais peu structurées.

L’objectif pédagogique est de valoriser les compétences sur le mouvement humain développées notamment dans les formations STAPS, Kinésithérapie, Ostéopathes, Ergothérapie, Psychomotricité ou Ergonomie.

L’objectif professionnel est de former des ingénieurs santé capables de conduire une expertise et de proposer des solutions adaptées pour favoriser, maintenir et /ou rétablir les conditions de mobilité et d’intégration sociale ou professionnelle.

L’objectif spécifique est donc de contribuer à établir, dans un contexte de partage des informations, un ” diagnostic fonctionnel ” dans un environnement donné et de proposer des solutions pratiques en termes d’aide individuelle ou collective adaptée ou d’aménagement de l’environnement.

Pour assurer cette fonction, une formation professionnelle de haut niveau est nécessaire. Elle doit avoir deux objectifs complémentaires. Sur la base d’une étude approfondie du mouvement, de sa physiologie et de ses troubles, les étudiants doivent acquérir une capacité d’analyse des perturbations de la mobilité liées à l’âge ou au handicap en fonction d’un environnement donné. La connaissance des outils et des technologies disponibles permettra de proposer et de contribuer à mettre en œuvre des solutions techniques adaptées pour prévenir les décompensations, préserver la mobilité ou compenser les conséquences fonctionnelles de ces troubles.

Ce diplôme est un complément de formation pour les étudiants et professionnels issus de parcours spécifiques tels que la Licence STAPS APA-S, les écoles de kinésithérapie, d’ostéopathie et d’ergothérapie. L’objectif est que chacun puisse développer un projet professionnel personnalisé, qui s’appuie principalement sur trois thématiques : l’activité physique, les nouvelles technologies et l’accessibilité au sens large du terme. Le tout dans une perspective de santé.

Ainsi, un étudiant issu de la licence STAPS APA-S pourra développer son identité de professionnel en APA-S, en accord avec la fiche RNCP de la licence APA-S. Un étudiant hors licence STAPS APA-S (issu d’une autre licence STAPS, ou autres formations paramédicales) pourra développer un projet professionnel en lien avec la promotion de la santé via l’activité physique. Cependant, il ne sera pas autorisé, au cours des périodes de stages de la formation, à intervenir en APA auprès des publics spécifiques.

La fiche RNCP du VHMA autorise donc tous les diplômés à concevoir, planifier, superviser et évaluer des programmes de prévention, d’éducation pour la santé, de prise en charge, de réinsertion, tout cela par l’activité physique adaptée. Seule la fiche RNCP Licence APA-S autorise l’intervention auprès de publics spécifiques, c’est-à-dire l’encadrement et l’animation d’activités physiques ou de sports adaptés.

Les débouchés

Le taux d’insertion professionnelle depuis 2008 est de plus de 70% à la sortie du diplôme.  

Types d’emplois : 4 domaines principaux :

APA : chef de projet en APA, chef d’équipe ou coordinateur – enseignant en APA en réseau de santé (hôpital privé ou public, centre de rééducation, centres spécialisés, maison de retraite…),

Santé : chargé de mission, responsable promotion de la santé/activité physique/handicap (collectivités territoriales, assurances, mutuelles, caisse de retraite…)…

Accessibilité : chef de projet, cadre chargé à la mise en accessibilité (musées, théâtres, mairies, monuments historiques…), chargé de mission, consultant, chef d’entreprise.

Recherche : docteur, maitre de conférences, ingénieur de recherche (en laboratoire, centre de recherche, centre de rééducation, hôpital…). Il est en effet possible de poursuivre en doctorat après obtention du master VHMA et de s’orienter vers une carrière de chercheur. Chaque année, plusieurs étudiants suivent cette voie avec succès (en 2014: 8 docteurs VHMA)

Secteur d’activités : médical, médico-social, médico-éducatif, social, gérontologique, recherche…

Organisations : Conseil régionaux, conseil général, collectivité territoriale, service prévention santé, comité régional d’éducation pour la santé, programmes nationaux de nutrition et/ou prévention santé, assurance, mutuelle, réseau de santé, mairie, établissements spécialisés, fédérations sportives spécialisées, entreprise privée de remise en forme…

Codes des fiches ROME les plus proches : 24131, 24313

Chaque année, au premier semestre, deux journées dédiées à l’insertion professionnelle « APA day » et « ACCESS Day » sont organisées par les M2 à destination des M1 dans le but de présenter les lieux d’insertion et d’emplois des diplômés du master.

Maquette de formation

Télécharger la Maquette M1-M2 VHMA 2020-2024

Semestre 1

UE Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés (1)

  • Psychologie cognitive du vieillissement
  • Approche théorique de l’analyse du mouvement (1)

UE Conception et planification de projets en APA (1)

  • APA et vieillissement
  • APA, maladies chroniques et handicap

UE Accessibilité et conception universelle (1)

UE Compétences transversales (1)

  • Anglais
  • Langue des signes et expression théâtrale
  • Outils d’évaluation

UE Appui à la transformation en contexte professionnel (1)

  • Méthodologie de la recherche et professionnalisation (1)
  • Gestion de projet (1)
  • Modèles de prise en charge du handicap neurologique et technologies en réadaptation

 

Semestre 2

UE Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés (2)

  • Physiopathologie et réadaptation par l’exercice
  • Approches motivationnelles des comportements de santé

UE Compétences transversales (2)

  • Capture et analyse du mouvement (2)
  • Gestion de projet et programmation en APA (2)
  • Statistiques et outils informatiques appliqués
  • Modélisation et simulation du mouvement

UE Séminaires et Innovations

  • Séminaires professionnalisants
  • Projets innovants
  • Masteriales

UE Mémoire et stage

5 à 8 semaines de stage à temps plein qui sera le terrain d’étude du mémoire et de la soutenance orale.

 

Semestre 3 (M2)

UE Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés (3)

  • Effets de l’activité physique sur le vieillissement
  • Effets physiologiques et neurologiques de l’activité physique sur le handicap et les maladies chroniques
  • Approche neuroscientifique de l’adaptation

UE La technologie au service de l’adaptation

  • Technologies et réadaptation cognitivo-motrice
  • Aides techniques et techniques du corps

UE Compétences transversales (3)

  • Anglais appliqué
  • Éducation Thérapeutique du Patient
  • Évaluation du risque de dépendance

UE Appui à la transformation en contexte professionnel (2)

  • Milieux professionnels
  • Entreprenariat
  • Gestion de projet (3)
  • Méthodologie de la recherche et professionnalisation (2)

UE Optionnelle de spécialisation (1 au choix)

  • Accessibilité et conception universelle (2)
  • Conception et planification de projets en APA (2)
  • Recherche

Semestre 4

UE Stage et mémoire

4 à 6 mois de stage à temps plein (12 mois si apprentissage) qui sera le terrain d’étude du mémoire et de la soutenance orale.

Spécificités

Ce master fait preuve d’une large ouverture sur le monde professionnel. Une place importante est ménagée aux enseignants venus du terrain (institutions, associations et industrie).

Plusieurs enseignements ont lieu en dehors des locaux universitaires (hôpitaux, entreprises, associations, instituts, fondations…)

Chaque année, une journée d’intégration, un voyage pédagogique et des journées de présentation des débouchés des anciens diplômés sont organisés. Le VHMA a une association des anciens étudiants, et est également très actif sur les réseaux sociaux.

Depuis 2011, la deuxième de Master peut se faire en Alternance/apprentissage.

 

L’apprentissage

Depuis la rentrée 2011, le Master « Vieillissement, Handicap : Mouvement et Adaptation » de Paris Sud et Paris Descartes propose de suivre le M2 en apprentissage (alternance université et monde professionnel). C’est une véritable opportunité pour les étudiants.

L’apprentissage reste un mode d’acquisition privilégié, tant par son efficacité que par son fonctionnement. Les formations alternées sont essentielles pour transmettre un savoir et des savoir-faire. C’est un sésame indispensable pour s’ouvrir les portes de l’entreprise, rencontrer différents recruteurs, obtenir un contrat de travail puis évoluer dans sa branche professionnelle.

L’apprentissage, c’est bénéficier conjointement d’une formation en alternance à l’Université, et au sein d’une entreprise, sous la responsabilité d’un maitre d’apprentissage et d’un tuteur académique qui assurent un suivi personnalisé.

C’est, pour l’apprenti, avoir une autonomie financière durant sa formation, obtenir un Diplôme National, acquérir une expérience professionnelle reconnue favorisant son insertion professionnelle ou sa poursuite d’études.

L’alternance en M2 VHMA est la suivante :

  • Semestre 3 : 3 jours à l’Université, 2 jours en entreprise
  • Semestre 4 : temps plein en entreprise

Pour tous renseignements supplémentaires : http://www.formasup-paris.com/

Compétences acquises

Connaissances

  • Connaissances scientifiques et technologiques concernant les populations : Déficiences et handicaps (déficiences et handicaps moteurs, déficiences et handicaps intellectuels, déficiences sensorielles, déficiences et désordres métaboliques…), Populations particulières (croissance et maturation, vieillissement, pathologies liée à la sédentarité…)
  • Connaissances scientifiques et technologiques concernant la santé et les facteurs de risques : Approches complémentaires sur la relation Activité Physique et santé (physiopathologie, psychopathologie, réhabilitation, éducation thérapeutique)
  • Connaissances des milieux d’intervention : Hygiène, Santé et Sécurité (droit, législation, déontologie et éthique); Promotion de la santé (connaissances des APA et de leur effet sur la santé, méthodologie de l’intervention, épistémologie des APA)
  • Méthodologie et outils d’analyse et d’intervention : Outils de communication (Anglais, Informatique) ; Outils de mise en œuvre du projet (création d’entreprise: Gestion, Comptabilité, Droit) ; Outils d’évaluation (évaluation de l’intervention (ergonomie…), évaluation du projet, statistiques

 

Savoir-faire

  • Maîtrise des risques liés à l’activité physique en lien avec les conceptions de la santé
  • Maîtrise des cadres déontologique, éthique et juridique des différents contextes concernés.
  • Maîtrise de l’application des résultats, méthodes, programmes, outils et concepts des sciences de l’activité physique à visée de santé, de qualité de vie et/ou de participation sociale d’une population ayant des besoins spécifiques (maladie, situation de handicap, vieillissement, population à risque).
  • Capacité à analyser les besoins spécifiques d’un groupe d’usagers dans un contexte particulier et d’identifier des problèmes de santé par une connaissance approfondie des populations visées.
  • Maitrise de l’interaction entre les bénéfices et les risques de la pratique physique pour la santé.
  • Capacité à concevoir et de mettre en œuvre des programmes individuels ou collectifs d’activité physique pour la santé.
  • Maîtrise de l’accès aux innovations technologiques, aux pratiques émergentes et aux transformations sociales et développe son réseau professionnel.
  • Capacité à gérer un projet, un programme de santé relevant des activités physiques.

 

Savoir-être

  • Autonomie, capacité d’observation, d’écoute et d’analyse, rigueur.

Partenaires socio-économiques

De nombreux partenaires sociaux-économiques participent activement à la formation de ce master. Dans le domaine de l’accessibilité, le master VHMA entretient des liens privilégiés avec la RATP, les sociétés Citae, Cityaccess, Paris Habitat, le salon Urbaccess, la cité des sciences et de l’industrie, les chiens guides de Paris. Le domaine de la rééducation et de la réadaptation est en lien privilégié avec la fondation Garches, l’association ADAL, via le programme D-marche, l’école de kinésithérapie de Saint Maurice, la fédération française de Sport adapté, via le comité de l’Essonne, La fédération française de Tennis, via la ligue de l’Essonne, la fondation Antéïa…

Les partenaires sociaux économiques du master VHMA qui proposent régulièrement des stages en M1 ou M2, en alternance ou en formation initiale sont également très nombreux et variés : RATP, SNCF, Paris Habitat, CNRS, Aéroport de Paris, Cité des sciences et de l’industrie, Paris habitat, Cityaccess, UCPA, Fédération française de Sport Adapté, Fédération Handisport, Mont saint Michel, Château de Versailles, Les chiens guide de Paris, la mairie de Paris, l’IFSTTAR, l’INSEP, des comités régionaux, Citae, ANESM, Médialis, plusieurs mairies (Evry, Rouen, Gentilly, Cergy, Issy les Moulineaux…), plusieurs hôpitaux (Broca, Bretonneau, Pointcarré, fondation hospitalière Sainte Marie, hôpital Richaux, centre hospitalier Jacques Lacarin, i.e.m. madeleine fockenberghe, clinique médicale de la porte verte à Versailles), de nombreux EHPAD dans toute la France, des associations (FAF, ICARE, CECCIA, ESAT espoir, Sielbleu, CASA Delta ; INT-ACT, Point d’orgue… )…

Contacts

Responsables de formation
Mme Pauline MAILLOT
pauline.maillot@parisdescartes.fr
Tél : 01 76 53 34 20
M. Sylvain HANNETON
sylvain.hanneton@parisdescartes.fr
Tél : 01 76 53 34 18

Gestionnaire pédagogique
Mme Hugues Miller
scolarite.master@staps.parisdescartes.fr
Tél : 01 76 53 34 06

Candidature et inscription

Il faut distinguer la procédure de présélection des dossiers de l’inscription administrative :

Présélection : les dossiers (description du parcours, CV, lettre de motivation…) sont à renseigner via une application de candidature en ligne E-candidat . Une commission se réunit pour l’examen des demandes, elle donne ensuite son accord ou non pour l’inscription administrative. Ouverture des demandes le 15 mai 2020 clôture le 30 juin 2020.

Inscription administrative : la scolarité délivre à l’issue de la commission un laisser-passer électronique d’inscription.
Du fait des dispositions pédagogiques retenues, notre capacité d’accueil est limitée. Il y a donc une sélection sur dossiers des candidats en remplissant le dossier de candidature qui est disponible en ligne.

L’inscription en formation continue est requise pour tout étudiant de plus de 20 ans et ayant achevé un cycle de formation depuis plus de deux ans.